Présentation

L’enquête INSERCH étudie le processus d’insertion professionnelle des diplômé-e-s en enseignement pendant la phase de transition entre la formation et la pratique professionnelle, ainsi que pendant les premières années d’activité en tant qu’enseignant-e. Elle est reconduite annuellement auprès des nouveaux et nouvelles diplômé-e-s des instituts de formation à l’enseignement des HEP romandes (HEPFR, HEP‐BEJUNE, HEPVD, HEP‐VS), du Tessin (SUSPI), de l’IUFE (UNIGE) et du CERF (UNIFR). Deux facettes importantes de l’insertion professionnelle sont couvertes: la qualité de l’insertion et les apports de la formation initiale.

La démarche consiste à interroger les diplômé-e-s un an, puis trois ans après l’obtention de leur diplôme pour connaître leurs situations professionnelles, leurs parcours de formation, leurs expériences professionnelles, leurs bilans de la formation initiale et les démarches effectuées pour obtenir un poste.

Le questionnaire INSERCH vise la récolte de données permettant de :
1. décrire les conditions d’emploi des nouveaux et nouvelles diplômé-e-s ainsi que les principaux problèmes rencontrés
2. répertorier les stratégies d’insertion professionnelle adoptées par les diplômé-e-s, ainsi que leur impact sur le succès de l’insertion et
3. identifier les forces et les faiblesses de la formation à l’enseignement dispensée par les instituts de formation à l’enseignement ainsi que les besoins de formation continue exprimés par les diplômé-e-s.

Les données récoltées dans l’enquête INSERCH servent à la recherche, au sein des institutions concernées, ainsi qu’au monitoring institutionnel. Il s’agit ensuite de mettre en lien certaines de ces informations entre elles (par exemple pour connaître l’impact des stages sur l’insertion professionnelle).